Fenêtres Open Space

site d’Anne Savelli

Ma vie

samedi 2 Juin 2018, par Anne Savelli


est née et vit à Paris. Après des études de lettres modernes et d’audiovisuel, a exercé plusieurs métiers (formatrice, journaliste, documentaliste...) avant, depuis une dizaine d’années, de ne faire qu’écrire, choix qui inclut lectures en public et animation d’ateliers d’écriture.
Elle publie des livres « papier » (Fenêtres open space, Franck, Décor Lafayette) mais également numériques (Des oloé, espaces élastiques où lire où écrire, Laisse venir, Anarmarseilles). Tous oscillent entre plusieurs genres littéraires et ont pour thèmes principaux la ville, le décor, l’image, le mouvement, le corps, le son.
En 2017 sont parus Décor Daguerre, portrait de Paris en 1975 qui inclut une réflexion sur le cinéma d’Agnès Varda et A même la peau, inspiré par la danse et le rapport modèle/photographe.
Elle vient de terminer une fiction « autour » de Marilyn Monroe et de la photographie, Volte-face, et a entamé en 2018 la rédaction d’un roman « monstre », Bruits. Elle écrit en parallèle un texte autobiographique corrélé à Décor Daguerre, intitulé Saint-Germain-en-Laye.
Elle collabore régulièrement avec des artistes d’autres disciplines (le guitariste improvisateur Jean-Marc Montera, la compagnie de danse Pièces détachées) et a contribué à la création du collectif d’auteurs L’aiR Nu (Littérature Radio Numérique), qui a lancé en 2017 un vaste projet intitulé Les Villes passagères. Dans ce cadre, le collectif a entamé en 2017 un partenariat avec l’UPEM (Université de Marne-la-Vallée) autour d’une maquette urbaine interactive, d’une part, de la création d’un écoquartier à Châtenay-Malabry d’autre part.

Galerie

Cliquez sur une photo pour avoir le diaporama

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.