Fenêtres Open Space

site d’Anne Savelli

Cartographier la ville, cartographie du texte

mercredi 2 Janvier 2019, par Anne Savelli


Plan général de Saint-Germain-en-Laye au XVIIe siècle, par Georges Boissaye du Bocage.

La forêt au XVIIIe siècle, carte de Cassini

Le plan de la ville au XVIIIe siècle, par P.P.J. Jossigny et Duparc, encre et aquarelle sur papier.

Détail de la carte de la forêt au lieu dit de la « Grille Royal » grâce à Peccadille et à son article, Quand la carte s’efface.

(Livre : Saint-Germain-en-Laye, projet relié à Décor Daguerre, développant les chapitres situés en "banlieue")

20 décembre 2018. Me voilà devant un texte hétéroclite, multitude regroupée en un seul fichier auquel je ne suis pas sûre, finalement, de beaucoup ajouter mais à partir duquel je voudrais opérer un découpage précis. C’est l’image de la carte qui me vient, celle de la ville, celle d’un orchestre aussi dont la disposition serait plus méandreuse, soumise à étonnement qu’un véritable plan. Comment faire se répondre, se croiser, les noms des rues, les bâtiments, les couleurs, les époques ? Je commence à relire et c’est déjà scinder, désirer hybrider.

2 janvier 2019. Jour pair, reprendre Saint-Germain après les vacances. La première chose que je fais, c’est lire cet article de Libération sur le Grand Paris. Coup, de chance, toutes les villes cités en exemple m’intéressent pour l’écriture - Saint-Germain s’y trouve. Bon, il faudrait sans doute se procurer ces Environs de Paris. ­Atlas des cartes du XVIe siècle à nos jours d’Hervé Blumenfeld (architecte et urbaniste) et Philippe Montillet (juriste et historien), me dis-je.
À noter :
"Quand on observe Le Vésinet depuis la terrasse de Saint-Germain, on aperçoit surtout la verdure. Signe là encore d’un héritage ancien, cette fois-ci forestier : ce projet urbain de Napoléon III a pris place sur une forêt que Louis XIV fit planter : « On pouvait probablement voir le roi chasser depuis la terrasse », imagine Blumenfeld, qui souligne que les forêts royales avec leurs chemins en étoile – toujours précisément dessinés sur les cartes de l’époque moderne – ont pu servir de modèle à l’urbain : « La culture des forêts de chasse était le modèle de développement des villes », dit-il."
Penser étoile pour commencer l’année. C’est tout pour le moment.

Galerie

Cliquez sur une photo pour avoir le diaporama

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.