Fenêtres Open Space

site d’Anne Savelli

La vie secrète

mardi 17 Novembre 2020, par Anne Savelli


(oloé caché)

Je n’ai pas écrit dimanche dernier parce que la mise à jour de Nos îles numériques avait pris tout la place. Entre la rédaction de nos textes, le recueil des réponses des enquêteurs, la recherche, la création de ressources et la communication, réseaux et newsletter, il y a de quoi faire. Par moments j’ai la sensation d’aller contre ce que nous tentons d’explorer, cette mise à distance raisonnée de la connexion. Ce n’est pas le moindre des paradoxes qui me — qui nous ? — traversent en ce moment.

avoir le temps d’écrire, ne pas pouvoir
avoir des choses à dire, à porter, dont l’impossibilité de se prendre pour un porte-voix
face au sens à reconstituer
au vide qui le précède et refuse de céder la place
face au désir qui disparaît
au monde engouffré dans l’avant

un café
un rendez-vous
une journée dehors
deux heures en bibliothèque
une séance une file d’attente un coup de tête
une lecture en public un festival une nuit d’hôtel

tout ce qui s’est jeté dans la brèche
surtout ne m’attends pas je ne vais pas revenir
hurle tire-toi tire-toi
va vivre un peu ta vie secrète

C’est encore ce que j’ai de mieux à faire.
Et puis écouter FIP.
Retourner rire dans le passé.

Galerie

Cliquez sur une photo pour avoir le diaporama

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.